Post a Comment Print Share on Facebook

reads.

Inteligencia artificielle : Google dissout hijo comité d'éthique au bout d'une semaine

El comité d'éthique de Google un été de courte durée. El 4 de avril, l'entreprise américaine un annoncé sa disolución a la suite d'une semaine de polémica concernant le choix de ses miembros. El Avance de la Tecnología de Asesor Externo (Conseil Externe sur les tecnologías de pointe) avait été ha puesto en marcha la semana dernière verter surveiller l'usage de l'intelligence artificielle par le géant américain d'un point de vue éthique. Compuesto de mathématiciens, de philosophes ou encore d économistes, deux de ses membres étaient controversés: Kay Coles James et Dyan Gibbens. La inclusión de la première dans le comité avait suscité un tollé de la part des trabajadores de Google. Présidente de la fundación Heritage, un think tank (grupo de réflexion) conservateur, elle est connue pour ses empresas de posición à l'encontre des droits des inmigrados, des gays et des transgenres. Les trabajadores de Google ont rédigé une lettre de protesta réclamant hijo le départ 1er avril. Elle un été firmada par más de 2500 personas, no des professeurs et chercheurs de la universidad de Stanford, del Instituto de Tecnología de Massachusetts ou encore de Harvard. Parmi les signataires, se trouvent également des trabajadores de Microsoft, Apple, Facebook ou Holgura.

Problème de reconocimiento

Dans cette lettre, les salariés de Google estiment qu'avec le choix de cette personnalité, Google valorizar davantage "la proximidad du pouvoir" que "le bien-être des personnes transsexuelles, des autres personnes LGBTQ et des inmigrantes". "El Ces de las tecnologías de façonnent nos instituciones sociales, la catedral de notre vie et notre accès aux de recursos. Cuando la IA (inteligencia artificielle) échoue, ce n'est pas pour les hommes et blancs riquezas qui travaillent dans les entreprises de technologie. Elle échoue para las poblaciones que les politiques de la fundación del Patrimonio cherchent déjà à atteindre" avait déclaré un employé de manière anonyme au MIT Technology Review. En efecto, ciertas logiciels de reconocimiento si trompent quand il s'agit d'identificador les personnes transgenres comme un expliqué el sitio de la Placa base. La plupart de ces systèmes sont programmés verter trier les personnes en dos grupos: hommes et femmes. Ils ne sont donc pas adaptés verter reconnaître les personnes transgenres, ce qui peut s avérer problématique.

De précédentes críticas

Sans faire l'objet d'une lettre, la présence de Dyan Gibbens au sein du comité d'éthique de Google était aussi contestée coche elle un collaboré avec l'armée. Elle est la patrona de Trumbull, société développant des systèmes autonomes pour l'industrie de la défense. Ce n'est pas la première fois que les trabajadores de Google s opposent à une présence militaire chez le géant. L'année dernière, ils ont été des milliers à manifestante contre sa participación au projet militaire Maven l'année dernière. Ce programa de investigación, basé sur de inteligencia artificielle, vierta objectif l'analyse d''images vidéo par l'armée afin de faire de la vigilancia et planifier des frappes par de aviones no tripulados. Enfin, Alessandro Compras, professeur à l'université de Carnegie Mellon especializado dans les preguntas de confidentialité numérique, avait annoncé le 30 de marte qu'el renonçait à siéger au comité. "Bien je me consacre à la recherche sur les preguntas éthiques de l'équité, des droits et de l'inclusion dans IA, je ne crois pas que ce soit le bon foro pour m engager dans ce travail importante", en il déclaré dans un tweet.

" VOIR AUSSI - inteligencia artificielle, un peligro para la democracia

el BIG BANG ECO 2019 : Laurent Alexandre - inteligencia artificielle, un peligro para la democracia - Regarder sur Figaro en Vivo

Avatar
Your Name
Post a Comment
Characters Left:
Your comment has been forwarded to the administrator for approval.×
Warning! Will constitute a criminal offense, illegal, threatening, offensive, insulting and swearing, derogatory, defamatory, vulgar, pornographic, indecent, personality rights, damaging or similar nature in the nature of all kinds of financial content, legal, criminal and administrative responsibility for the content of the sender member / members are belong.